global-awaka

awaka (lire «a vacca», [a‘wak.ka], "la vache" en corse), est un collectif qui regroupe deux artistes plasticiennes corses travaillant ensemble depuis 2007 rejointes par un nouveau membre en 2015.

En son temps Marcel Duchamp a montré que les objets du réel (une pelle, un urinoir etc...) avaient leur place dans le monde de l'Art. Mais est-ce que des objets du monde de l'Art (et non pas les "objets d'art") peuvent vivre dans notre réalité ?

C'est pour tenter d'avoir réponse à cette question (et à beaucoup d'autres) que nous avons décidé d'augmenter notre réalité.

 

Nous créons donc des objets que nous plaçons dans des lieux signifiants, dans l'espace public. Puis nous prenons des images de ces installations éphémères ainsi que les coordonnées GPS du lieu, et nous inscrivons "Wish you were here" sur ces images. Enfin, certaines de ces images sont insérées dans des ready made transparents et inutiles qui concentrent le temps et l'espace : les "boule à neige". Chaque boule à neige sera le souvenir d'une installation.

 

Pour finir, (si les matériaux que nous avons utilisés ne sont pas trop polluant) nous laissons les objets que nous avons créés sur place. Ils disparaîtront, seront volés, dégradés, détruits par les éléments ou, ce cas s'est déjà présenté à plusieurs reprises, préservés par le fait d'autres personnes. Bref, abandonnés dans le monde réel, ils y vivront leur vie, y survivront ou pas.

Bien sûr notre monde est bien différent de celui qu'a pu connaître Marcel Duchamp au siècle dernier. Et notre travail vise aussi à parler de notre réalité. Celle d'un monde global, technologique, empli d'images  et qui vit dans le présent perpétuel.

Un monde que nous aimons (c'est le notre, nous en sommes issues). Mais que nous nous devons de questionner sans cesse, parfois sans aucune concession.

 

Pourquoi la vache?

En 2005 l'artiste parisien Space Invader envahit notre espace, en l'occurence la ville de Bastia. Il le fait en procédant de la même manière que partout ailleurs dans le monde, en utilisant les personnages du célèbre jeu video de l'Atari 2600.

En 2007 nous décidons de résister à cette invasion et de mener une contre-offensive virtuelle dans le réel. Pour ce faire, nous créons un personnage de forme très simple, qui aura pour mission de défendre Bastia (comme les taureaux le faisaient à l'entrée des villes mésopotamiennes).

Mais surtout, ce personnage sera propre à notre territoire et à ses problématiques. Il pose la question de ce qu'est le Street Art dans une île à l'urbanisation récente et nostalgique de la ruralité.

Nous espérons que toutes les régions du monde feront de même et que peu à peu de petits personnages "endémiques" organiseront la résistance (amicale) à l'invasion globale et uniforme de Space Invader.

 

 awaka crée le nouveau logo de la Collectivité Territoriale de Corse.

                                                                   

Le graphisme et le design font partie intégrante de notre travail.

En 2011, la Collectivité Territoriale de Corse (institution qui regroupe l'Assemblée et l'Éxecutif régional) organise un concours pour la réalisation de son nouveau logo.

Pour nous c'était l'opportunité de:

- Créer une représentation graphique de notre espace, la Corse (représentation qui sera visible au-delà des limites de l'île).

- Réinterpréter la figure de la tête de Maure (corps présent/absent s'il en est, puisqu'à l'origine c'est une tête coupée).

- Créer une image qui a vocation à être partout présente dans l'espace public. "Où est Charlie?"

La proposition d’awaka a été retenue parmi les 157 projets présentés.

 

                                                                                        -

 

awaka (read «a vacca», [a‘wak.ka], the cow) is a 2 Corsican visual artists collective working together since 2007 with a new member in 2015.

In his time, Marcel Duchamp has shown that objects of reality (a shovel, an urinal, ...)  had their place in the world of Art. But, can those objects (not the "works of art")  live in our reality?

It is in an attempt to get an answer to that question (and many others)  that we decided to increase our reality.

 

We create objects that we put in significant places, in public space. Then we take images of these ephemeral installations and the GPS location details, and we inscribe "wish you were here" on them. Finally, some of these images are inserted into transparent and useless ready-made wich concentrate time and space : the "snow globes" . Each snow globe will be an installation's memory.

 

At last (if the materials we used are not too polluting) we leave the objects created on the spot. They will disappear, they will be stolen, damaged, destroyed by the elements or preserved by other people (as it had happened several times). In brief, abandoned in the real world, they will live their life, they will survive or not.

Of course our world is very different from the one Marcel Duchamp has known in the last century. And our work is also to talk about our reality. The reality of a globalized, technological world filled with images and that lives in the perpetual present.

A world we love (it is ours, we are from it). But that we have to question constantly, sometimes with no concession.

 

Why a cow?

In 2005 our space, the city of Bastia, is invaded by the Parisian artist Space Invader. He does it the same way He does it anywhere else in the world, using the characters from the universe of famous video games of Atari 2600.

In 2007 we decide to resist to this invasion and lead a “virtual into the real” counter-offensive. To do that, we create a character with a very simple shape, whose mission is to defend Bastia (as the bulls did in the entrance of the Mesopotamian cities).

Above all, this character will be peculiar to our territory and its problematics (endemic) is to raise the question: what is street-Art on a island of recent urbanization and wich is nostalgic about the rural life?

 

awaka designs the Collectivité Territoriale de Corse ‘s new logo.

Graphic design and design are an integral part of our work.
In 2011, the Collectivité Territoriale de Corse (institution that includes the Assembly and the Regional Executive) organize a contest for its new logo.

 

For us this was the opportunity to::
- Create a graphical representation of our space, Corsica (representation which will be visible beyond the boundaries of the island).
- Reinterpret the figure of the Moor's head (present / absent body if there is, since the original is a chopped head).
- Create an image that is intended to be everywhere present in public space. "Where isWaldo/Wally?

We hope that all the regions of the world will do the same and gradually small “endemic” characters will organize their (friendly) resistance to the global and uniform invasion of Space Invader.